Semeurs d'idées durables

La joute verbale pour le climat

Semeurs d'idées durables

La joute verbale pour le climat

Notre projet

Initié par l'association « Les ambassadeurs d'expression citoyenne », notre projet a pour objectif d'apprendre aux jeunes à exprimer leurs opinions concernant les thématiques environnementales, les encourager à faire entendre leur voix et à diffuser leur message par la technique de la joute verbale.

notre motivation

Souvent, les milieux favorisés sont davantage sensibilisés. Avec ce projet, nous souhaitons que cela change, nous voulons toucher un plus large public et proposer à tous les jeunes de s'impliquer concrètement.

Je m'appelle Fatima, j'habite à Neder-Over-Heembeek et je suis étudiante à l'EPHEC. J'aime la lecture, l'écriture, la musique. Rien de spécial pour une femme de mon âge.

J'ai toujours eu par mes parents une conscience climatique. Mes grands-parents étaient agriculteurs au Maroc. Ma famille accordait de l’importance à la nature.

En Belgique, la communauté d'origine étrangère dont je fais partie est souvent dans les tranches défavorisées.

Ils se sentent moins concernés par le réchauffement climatique et le perçoivent comme un problème de riches.

Avec les Ambassadeurs d'expression citoyenne, on a créé le projet : Semeurs d'idées durables. Ceux qui le souhaitaient contribuaient à l'élaboration de l'idée.

Le but est de rencontrer les jeunes pour leur apprendre l'art de la joute sur les thématiques environnementales. Il s'agit d'apporter des solutions, sans faire preuve d’autorité, sans donner des leçons, mais en les invitant à devenir acteurs.

En m'impliquant dans ce projet, je veux montrer que le climat nous concerne tous.

On doit pouvoir y contribuer sans clivage social.


J'ai envie de montrer que le climat nous concerne tous, on doit pouvoir y contribuer sans clivage social— Fatima Azouag
Semeurs d'idées durables - Fatima Azouag

Notre message aux générations durables

Tout est possible, il faut y croire, être motivé, bien s'entourer… puis foncer ! Le principal n'est pas le nombre de personnes que l'on impacte mais la diffusion d'un message clair.


J'ai envie de montrer que le climat nous concerne tous, on doit pouvoir y contribuer sans clivage social— Fatima Azouag

Semeurs d'idées durables logo